REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

Chargement...

SYNDICAT CFTC GROUPE AIR FRANCE

CFTC AIR FRANCE

Connexion S'enregistrer

Connexion

Adhérer

French English Italian Spanish

Syndicat CFTC GROUPE AIR FRANCE, bienvenue chez vous...Accueil

Le bus direct, Où en sommes-nous ?

Suite à la vente des dernières actions Kéolis détenues par AF, la direction nous a convoqués le 3 février dernier pour nous présenter les conditions d’accès au bus direct à compter du 1er février 2018.

Ces conditions seront valables du 1er février 2018 au 31 décembre 2023, date choisie par Kéolis et qui correspondrait à la mise en oeuvre du CDG Express. Après, c’est l’inconnu…

Alors qu’en préambule les représentants de la Direction nous annonçaient que le rachat des 4% détenus par AF avait établi des conditions favorables à la négociation des conditions d’utilisation de ce service, Pierre Mie nous confiait que l’on faisait appel à lui à chaque fois qu’il fallait annoncer une mauvaise nouvelle !

De quoi nous laisser dubitatifs sur les annonces à venir....

Conditions d’utilisation de la carte 2/3 (PN AF)
Il n’y a aucun changement pour l’utilisation de cette carte.
Elle est facturée directement à AF avec 50% de réduction sur le prix public.

Conditions d’utilisation à titre personnel
A compter du 1er février 2018 l’accès au Bus Direct sera payant!
Le tarif négocié ne s’appliquera qu’aux salariés AF et à leurs ayants droits, les autres salariés du groupe peuvent se brosser!

2 tarifs ont été négociés :

  • un tarif « Prévente » disponible sur internet, un site dédié devant être mis en place par Aérolis, avec 35% de réduction sur le prix public et qui permettrait de monter à n’importe quel arrêt (genre R1). Il s’agira d‘e-billets. Les billets « Prévente » seront valables sur n’importe quel trajet (non liés à une date/un horaire précis). Il n’y aura pas d’ordre de priorité à l’embarquement et les GP ne devraient pas se voir refuser l’accès au bus au profit des autres clients mais si le bus est plein à l’arrêt souhaité il faudra attendre le bus suivant comme les autres clients.
  • un tarif « Vente à bord », l’achat se fera auprès du chauffeur avec 60% de réduction sur le prix public mais ce ne sera possible qu’aux derniers arrêts de chaque ligne en fonction des places restantes évidemment (genre R2)

Attention, c’est le pourcentage de réduction qui a été négocié, pas le prix du billet ! Les tarifs annoncés en réunion se basent sur le prix public actuel qui, sans avoir besoin d’une boule de cristal, risque fort d’augmenter avec l’inflation !

Ce qui ne change pas, c’est que pour emprunter le Bus Direct au tarif négocié il faudra toujours présenter sa carte professionnelle et un mémo voyage papier.

Face à cette provocation, vos élus CFTC ont fait remarquer aux représentants de la Direction que les soi-disant « conditions favorables à la négociation » n’étaient pas les mêmes pour tout le monde et que l’entreprise avait obtenu 50% de réduction lorsque c’est elle qui met la main au porte-monnaie mais qu’elle n’a été capable de n’obtenir que 35% de réduction pour les salariés. Quant aux 60% de réduction obtenus sur des places gratuites auparavant, nous n’appelons pas cela une avancée pais plutôt une arnaque puisqu’il s’agit de faire le bouche trou tout en remplissant les caisses d’Aérolis. Et on nous parle de Trust Together…

Lorsque vos représentants ont demandé une baisse du tarif des billets GP en compensation, la Direction, qui n’en est pas à une provocation près, a proposé aux syndicats d’inclure cette revendication dans la négociation du prochain ACG. Pour vos élus CFTC cette proposition est tout simplement inacceptable, il est inconcevable de conditionner une diminution du prix des GP qui profiterait à l’ensemble des salariés aux seuls efforts consentis pas les PNC.

Bien que les nouvelles conditions d’utilisation applicables au 1er février 2018 ne soient pas satisfaisantes, nous avons demandé certaines garanties :

  • Y aura-t-il des horaires/dates sous embargo ? NON, l’accord signé avec Aérolis ne prévoit ni quotas, ni embargo, aucune réserve n’est mentionnée à ce sujet. A surveiller malgré tout.
  • Le tarif présenté est le tarif adulte, les mêmes réductions s’appliqueront-elles pour le tarif enfant (4 à 11 ans) et les agents AF + ayants droits auront-ils accès au tarif enfant ? Réponse en attente.
  • A qui devrons nous nous adresser en cas de problème concernant l’achat/l’utilisation des billets ? Nous avons demandé la mise en place d’un SAV et qu’un contact soit communiqué aux utilisateurs de ce service. Réponse en attente.
  • Les salariés AF et leurs ayants droits auront-ils droit aux mêmes conditions s’ils voyagent sur un vol HOP ou TRANSAVIA ? OUI.
  • Les GP pourront-ils continuer à se garer gratuitement aux sheds ou sur n’importe quel autre parking d’ORY pour prendre un vol au départ d’ORY ? La direction prend note de ce point, réponse en attente.

Soyez certain que vos délégués CFTC seront très vigilants et vous invitent à leur remonter toutes questions sur ce sujet.
L’équipe de la CFTC GROUPE AIR FRANCE.

Téléchargement du tract ICI

Veuillez vous enregistrer pour pouvoir poster un commentaire.

CFTC GROUPE AIR FRANCE
BP 12072
95723 Roissy Charles de Gaulle cedex

Copyright @CFTC AIR FRANCE 2018