REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

Chargement...

SYNDICAT CFTC GROUPE AIR FRANCE

CFTC AIR FRANCE

Connexion S'enregistrer

Connexion

Adhérer

Logo CFTCAF 2019 HD carré3

French English Italian Spanish

Syndicat CFTC GROUPE AIR FRANCE, bienvenue chez vous...Accueil

pour mieux  appréhender le projet FAR dans toute sa dimension a redonné un peu d’espoir aux personnels.

A la suite de cette expertise qui peut durer jusqu’à 45 jours, une analyse sera  remise et présentée par le cabinet (agrémenté par le Ministère du Travail) à  l’instance CHSCT Siège et Supports afin que celle-ci puisse donner un avis et des recommandations à l’employeur ainsi qu’au Comité d’Etablissement Siège et  Supports (art. L 2323-27 du Code du Travail).   

Malgré ce recours à l’expertise, voté et validé le 16 mars 2011, la Direction a   néanmoins fait inscrire à l’ordre du jour du Comité d’établissement Siège et  Supports du 26 mai 2011 un point intitulé : « Information et consultation sur le volet RH du projet FAR (Flight Assistance Reengineering) »  pour obtenir l’avis des élus et pouvoir mettre en place au plus vite l’organisation souhaitée sans attendre le  retour de l’expertise et l’avis du CHSCT.  

Ceci serait susceptible d’être qualifié de « délit d’entrave » relevant de la juridiction pénale.  

En séance du CHSCT le 11 mai dernier, la Direction a voulu faire de même. L’unanimité des membres présents a fait savoir qu’elle attendrait la fin de l’expertise pour se  prononcer, conformément à la loi. 

Aussi et de toute urgence, nous invitons le personnel du CCO à se rapprocher des élus des autres organisations syndicales (CGC, CGT, FO, CFDT, UNSA, SUD) afin d’obtenir le report de ce point prévu à l’ordre du jour du CE du 26 mai 2011 pour que l’analyse et l’avis du cabinet d’expertise puissent être pris en compte dans les instances du personnel CE et CHSCT en toute connaissance de cause.  

Si la Direction persiste avec l’appui de certains membres du bureau du CE, la  situation pour les personnels du CCO et notamment, ceux de l’ étude Centrale des Vols va s’aggraver, pour aboutir très probablement à un conflit social que personne ne souhaite.  

Après avoir reçu plusieurs témoignages de salariés, corroborés par le blog «http://blogopsaf.wordpress.com », nous avons alerté les membres du CHSCT et la  Direction de ce mal être général.

Nous vous confirmons que la CFTC a été mandatée en interne pour saisir la DGAC ainsi que les instances PNT dans la mesure où il est également  question de sécurité des vols.

Veuillez vous enregistrer pour pouvoir poster un commentaire.

CFTC GROUPE AIR FRANCE
BP 12072
95723 Roissy Charles de Gaulle cedex

Copyright @CFTC AIR FRANCE 2018